Comment prononcer le «th» anglais

English TH
« ze mozer of ziz boyz iz tirti-tree »

Problème classique de la prononciation anglaise  : les lettres « th ». Elles font en effet appel à plusieurs sons qui n’existent pas en français.

Avec un peu d’aide et de pratique, le problème n’est pourtant pas très difficile à surmonter.

(See the English version of this article.)

Trois façons de prononcer le « th »

Le couple « th » est prononcé non pas de deux, mais de trois manières en anglais, indiquées par trois signes dans l’alphabet phonétique international utilisé dans les dictionnaires, les livres d’apprentissage, sur l’internet, etc. Comme de très nombreux manuels d’anglais utilisent l’IPA, je l’utiliserai également.

Ces trois signes sont t – θ – ð

  • t : Thames, Thailand, Theresa, Thyme.
  • θ : three, lethal, mouth.
  • ð : this, mother, breathe.

Il faut se méfier des mots tels que lighthouse, lighthearted, etc. Ici le « th » résulte de la jonction d’un mot se terminant en « t » (light) et d’un mot commençant par «h» (house, hearted). Le cas est donc un peu différent. On ne prononce pas ligh-thouse mais light-house, de même pour light-hearted.

Petite précision. On entend parfois parler de la difficulté de la prononciation du son « th » en anglais. Je pense que ce n’est pas tout à fait correct. Il ne s’agit pas vraiment du son « th », mais de deux lettres dont la combinaison donne, selon les circonstances, trois sons différents : /t/, /θ/, /ð/. La difficulté n’est pas de prononcer « th », mais /t/, /θ/ et /ð/.

/t/ comme dans Tom

C’est le cas le plus facile à prononcer, mais aussi le moins fréquent. Il s’agit du son /t/ anglais normal.

Même si l’on rencontre certaines variations régionales, cette prononciation du « th » est utilisée pour des noms propres et quelques autres mots.

Thailand, Thames, Theresa, Thomas, Thyme, Esther.

Attention, tous les noms propres avec « th » ne se prononcent pas avec /t/. Ainsi Thatcher, Thea, Thelma se disent avec /θ/.

Il n’y a pas de règles pour savoir quels noms propres en « th » se prononcent avec /t/. Ils s’apprennent par l’habitude.

/θ-ð/

Les deux façons de prononcer le « th » suivantes sont en fait presque identiques. La seule différence est que pour le /ð/ il y a vibration des cordes vocales, alors que ce n’est pas le cas pour /θ/. Oui, mais comment faire vibrer mes cordes vocales? Ne vous inquiétez pas, cela se fait automatiquement si vous suivez les instructions ci-dessous.

Peu de langues utilisent ces deux sons, d’où la difficulté de nombreux débutants ou même d’anglophiles avertis à les prononcer.

Mon expérience m’a appris que, bien souvent, le premier obstacle est que l’on essaye de placer un /t/ dans la prononciation. Oubliez que vous voyez un « t » et pensez uniquement /θ-ð/.

Th Anglais
Position de la langue pour le «th» anglais

Comment donc les prononcer? Il suffit de placer la pointe de la langue contre les incisives supérieures, mais sans bloquer le passage de l’air et d’essayer de prononcer les sons (pas les lettres) /s/ comme dans “Sam” ou /z/ dans zut. Les lèvres n’interviennnent pas dans la prononciation. Les muscles de la langue et des joues ne doivent pas être tendus. Tout se joue par la position de la langue par rapport aux dents.

Comme il n’y pas fermeture complète du passage de l’air, vous devriez pouvoir prononcer ces sons aussi longtemps que vous avez de l’air dans les poumons.

Nombre de francophones ont tendance à placer la pointe de la langue un peu trop bas dans la bouche, parfois même touchant les incisives inférieures, et à essayer de zozoter.

Il n’y a pas de règles strictes qui permettent de savoir quand prononcer /θ/ ou /ð/. Ici encore c’est par la pratique que se fait l’apprentissage.

On conseille souvent de placer la langue entre les dents et de la faire légèrement sortir de la bouche pour prononcer ces deux sons. Cela pose pourtant des problèmes dans le discours à vitesse normale.

/θ/ comme dans three

Pour prononcer le /θ/, placez donc la langue dans la position indiquée ci-dessus et essayez de dire le son /s/ ou de souffler.

Il s’agit essentiellement du même son que dans la finale “ción” en espagnol (celui d’Espagne) comme dans les mots atención, jubilación, etc. ou du son arabe tha (ث).

On trouve ce son en

  • début de mot : three, throw, through, thin, thank, think, thief
  • en milieu de mot : author, lethal, panther, ethnic, Arthur, nothing,
  • en fin de mot : teeth, mouth, breath, bath, heath, death, north, south, worth

/ð/ comme dans this

La position de la langue est identique à /θ/, mais il faut essayer de dire /z/ (le son zzzz comme dans zut, zèbre, etc., pas la lettre z). Si vous touchez votre larynx, vous sentirez vos cordes vocales vibrer. C’est le même son que l’arabe dal classique (ذ).

Vous pouvez essayer de produire le son de l’abeille (zzzzzz) et simplement ramener le bout de la langue vers les incisives supérieures.

Peu de mots utilisent cette prononciation, mais ces mots sont très fréquents.

On trouve ce son en

  • début de mot : the, this, that, these, those, then, than, thus, there, they, their, them et dans quelques autres mots plus anciens (thou, thee, etc.).
  • en milieu de mot : weather, mother, leather
  • en fin de mot : breathe, bathe

En résumé

/t/ est le /t/ anglais normal.

/θ, ð/  : la position de la langue est la même, frôlant les incisives supérieures, /θ/ est prononcé sans vibration des cordes vocales, /ð/ avec vibration.

N’essayez pas de placer un /t/ en essayant de prononcer /θ, ð/.

Attention à ne pas prononcer un /f/ ou un /d/. Le seul son qui doit sortir c’est /s/ ou /z/, mais avec la langue qui touche légèrement le bord des incisives supérieures pour donner /θ, ð/.

Souvent, la meilleure façon d’améliorer rapidement sa prononciation, c’est de recevoir un cours particulier, quitte à payer si nécessaire. C’est un investissement que l’on fait une fois et qui rapporte toute la vie. C’est comme rouler à vélo, cela ne s’oublie pas. Mon expérience est que, sauf problèmes spécifiques, on peut rapidement aider une personne à améliorer sa prononciation.

En pratique

Il existe évidemment énormément de ressources sur la prononciation du « th » sur l’internet.

On trouve également une grande variété d’exercices de prononciation. Certains travaillent plus une dimension qu’une autre. À terme, il faut écouter de l’anglais régulièrement, le cerveau apprend aussi par imitation. Voici deux bons sites : bbc pour le Royaume-Uni et NPR pour les États-Unis.

Essayez de bien percevoir les différentes prononciations du « th ». Il est difficile de reproduire des sons que l’on n’arrive pas à bien distinguer ou que l’on n’a pas l’habitude d’entendre.

Le but n’est pas d’être performant dans des exercices où les sons ou mots sont isolés, mais dans le discours continu, dans le mélange des sons à un rythme normal. Passez donc plus de temps à apprendre à prononcer les sons dans un contexte normal qu’à faire des exercices de mots ou de petites phrases.

Dans certains cas, selon les difficultés, il peut être nécessaire de faire appel à un coach ou même à un logopède.

Quelques exercices

En plus de la prononciation de mots isolés que l’on trouve partout, voici quelques idées d’exercices. D’autres se trouvent dans les manuels d’apprentissage, sur l’internet, etc.

Virelangues

He th/θ/rew th/θ/ree free th/θ/rows
The baby’s teeth/θ/ will soon teethe /ð/.
Th/ð/e th/θ/ree children bath/ð/e in th/ð/e same bath /θ/.

Paires minimales

loath – to loathe, sooth – to soothe, teeth – to teethe, cloth – to clothe
thin – tin, thight – tie, tenth – ten
with – wit, oath – oat
they- day, their, there -dare, those – doze, than – dan
three – free, thrill – frill

Texte

My father and mother, Thomas and Theresa, do not like to bathe in the Thames but like to bathe in the sea. Neither of them likes to swim in the months of winter or when the weather is bad. The cold water bothers them too much. My brother also likes to bathe in the sea but only when there are small waves. His method is to never go deeper than his thigh.

Voilà, et maintenant répétez « The mother of these boys is thirty-three »